Madre

Madre

Réalisé par : Rodrigo Sorogoyen
Date de sortie : 22 juillet 2020

La critique Cinéphiles 44 :
La scène d’ouverture de “Madre” est bouleversante. Elena assiste impuissante au téléphone à la disparition de son enfant. En pleurs, celui-ci ne retrouve pas son père alors qu’ils étaient partis à la plage dans les Landes. Un lent fondu apparaît sur cette même plage. Quelques lettres à l’intensité brutale : 10 ans plus tard. Voici donc une décennie que cette mère erre sur les plages en quête d’un indice pour retrouver son enfant devenu adolescent. Cet espoir qu’il vit encore ne la quitte pas. Dévastée, elle s’accroche un jour à un adolescent français qui lui rappelle son fils disparu. Elle se lie d’amitié avec et parvient désormais à esquisser quelques sourires. Mais cette relation ambiguë n’est pas saine. Et les vrais parents de l’ado la remarque. “Madre” est l’un des drames les plus poignants de cette année. La douleur réside perpétuellement dans le regard de cette mère qui avance tant bien que mal dans la vie. Si on dit qu’il n’y a rien de pire pour un parent que d’enterrer un enfant, ne pas savoir, est peut-être encore plus accablant.

9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s