Antigone

Antigone

Réalisé par : Sophie Deraspe
Date de sortie : 2 septembre 2020

La critique Cinéphiles 44 :
“Antigone” est une adolescente réfugiée d’Algérie qui vit avec sa famille à Montréal. Brillante à l’école et respectueuse des règles qu’impose la société aux immigrés. Un jour son frère est arrêté injustement. Par amour pour lui, elle se coupe les cheveux et organise son évasion en prenant sa place en prison. Désormais en marge de la loi, “Antigone” devient une héroïne. Les médias, les réseaux sociaux et les citoyens la soutiennent tandis que les autorités doivent canaliser cette rébellion. Avec “Antigone”, la réalisatrice Sophie Deraspe propose une relecture de la tragédie de Sophocle, une légende datant de 441 avant JC. Mais c’est avant tout un drame ancré dans une société moderne, un film sur la jeunesse d’aujourd’hui, sur l’intégration, sur la solidarité et sur le combat d’une jeune femme pour rendre justice à sa famille. Nahéma Ricci crève l’écran avec ses yeux bleus et son apparence fragile. On pourrait cependant regretter le choix d’une mise en scène trop sensible cherchant coûte que coûte à nous émouvoir. Le sujet l’était déjà.

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s