Eva en août

Eva en août

Réalisé par : Jonás Trueba
Date de sortie : 5 août 2020

La critique Cinéphiles 44 :
Eva est une jeune femme de 33 ans. Alors que ses amis sont partis en vacances, elle décide de rester à Madrid pour le mois d’août. La caméra de Jonás Trueba la suit errer dans les rues de sa ville natale et faire des rencontres avec de nouvelles personnes. Peu à peu, et au fil de ses journées, le spectateur est invité à faire connaissance avec Eva, la douce bohème qui se pose des questions existentielles tout en vivant au jour le jour avec une once de mélancolie. Sans réel objectif dans l’intrigue, le film s’étire un peu trop et s’impose dans des longueurs qui auraient pu être évitées. Hors du temps, “Eva en août” s’approche des contes d’Eric Rohmer en filmant les peaux et les rues avec légèreté, sans se soucier d’être intense ou intéressant.

5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s