Mank

Mank

Réalisé par : David Fincher
Date de sortie : 4 décembre 2020 sur Netflix

La critique Cinéphiles 44 :
Disponible sur Netflix, le nouveau film de David Fincher s’attarde sur l’écriture du chef d’œuvre Citizen Kane” par Herman J. Mankiewicz et réalisé par Orson Welles. Tourné en noir et blanc, l’intrigue nous plonge donc dans le Hollywood des années trente. Isolé dans un ranch avec la jambe plâtrée et ses excès d’alcool, le scénariste reconnu se voit confier l’écriture du premier long-métrage d’un jeune prodige venu du théâtre. Dans le contrat, il est bien précisé que le scénariste ne sera pas crédité au générique. Extrêmement bien filmé, “Mank” est un hommage à Welles au-delà de son histoire. Fincher utilise les flash-backs et certaines techniques propres au réalisateur pour nous rappeler son style. Mais “Mank” est aussi un film très bavard. Avec ses 2h12 au compteur, il aurait certainement été plus judicieux de le voir au cinéma où l’attention est meilleure. Tant pis pour Fincher, il a préféré vendre son film à une plateforme de being-watching et nous sommes certainement passé à côté d’une multitude de subtilité et n’avons ressenti aucune émotion.

6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s