Soul

Soul

Réalisé par : Pete Docter et Kemp Powers
Date de sortie : 25 décembre 2020 sur Disney+

La critique Cinéphiles 44 :
“Soul” qui signifie âme, est le dernier long-métrage de Disney Pixar. Sélectionné par Cannes dans sa sélection officielle, le film devait sortir au cinéma. La crise de la Covid et le lancement de la plateforme Disney + en ont décidé autrement. A la réalisation, Pete Docter, à qui nous devons déjà les monuments “Monstres & Cie”, “Là-haut” et “Vice Versa”. Le film suit le parcours de Joe Gardner, un professeur de musique de collègue qui rêve depuis toujours de jouer du jazz sur scène. Lorsque la chance lui sourit enfin, un accident provoque la séparation de son âme et de son corps. Joe doit alors collaborer avec 22, une âme à la vision sombre, pour retourner sur Terre. Sans rentrer dans des tours de forces technologiques, l’équipe d’animation parvient à représenter visuellement des âmes, une notion finalement abstraite. Cependant, certaines séquences sont étonnantes, car elles manquent justement d’âme. Le scénario est pourtant bien ficelé et touchant la plupart du temps. “Soul” reste un excellent Disney, mais semble être une transposition de  “Vice Versa” avec l’émotion en moins.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s