Faustine, apôtre de la miséricorde

Faustine, apôtre de la miséricorde

Réalisé par : Michał Kondrat
Date de sortie : 19 mai 2021

La critique Cinéphiles 44 :
Dans les années trente, sœur Faustine reçoit des révélations privées au cours de nombreuses apparitions du Christ. Ce dernier la charge alors de peindre son plus authentique portrait et de diffuser au monde entier le message de sa miséricorde divine. Son confesseur, le Père Michel Sopocko, devra également porter le même message à la mort de Faustine. Moitié drame avec mise en scène aléatoire, moitié documentaire avec témoignages et séquences d’archives, “Faustine, apôtre de la miséricorde” est un film au style qui surprend. Cette surprise ne fera absolument pas l’unanimité puisque ce mélange est profondément mal construit. Le montage rappelle fortement ces émissions américaines traduites avec une mauvaise voix-off française pour les chaînes de la TNT en France. Certains fidèles catholiques pourront y trouver une dimension pédagogique, mais nous conseillons vivement aux autres spectateurs de passer leur chemin.

2/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s