Désigné coupable

Désigné coupable

Réalisé par : Kevin Macdonald
Date de sortie : 14 juillet 2021

La critique Cinéphiles 44 :
“Désigné coupable” est l’adaptation des mémoires de Mohamedou Ould Slahi, un Mauritanien détenu au camp de Guantánamo. Accusé d’être impliqué dans les attentats du 11 septembre 2001, ce dernier sera illégitimement détenu et torturé de 2002 à 2016. C’est Tahar Rahim qui a la lourde charge d’interpréter le rôle de cet homme au destin tragique et il le fait à la perfection. Sa justesse et ses regards nous révoltent au fur et à mesure des châtiments qu’il reçoit. Pourtant l’intrigue ne nous dit pas clairement s’ il est véritablement impliqué dans des actes terroristes. Le comédien français n’est pas le seul à exceller dans le film. Jodie Foster, Benedict Cumberbatch et Shailene Woodley ont saisi tous les enjeux de l’histoire et offre à “Désigné coupable” un plaidoyer violemment touchant.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s