Aya et la sorcière

Aya et la sorcière

Réalisé par : Goro Miyazaki
Date de sortie : Prochainement

La critique Cinéphiles 44 :
Première oeuvre du studio Ghibli à être entièrement réalisée en images de synthèse, “Aya et la sorcière” nous plonge dans un orphelinat de l’Angleterre des années 90. Aya, 10 ans, est enfin adoptée par un étrange couple. Très vite, elle apprend que ses nouveaux parents sont des sorciers et en apprend davantage sur ses origines. Si “Aya et la sorcière” est un film d’animation sympathique et attrayant pour les plus jeunes, nous en attendions beaucoup plus du légendaire studio japonais fondé par Miyazaki et Takahata en 1985. Le choix de moderniser l’esthétisme de l’animation casse justement ce qui faisait le charme et l’identité du studio. Par ailleurs, l’animation est aléatoire et les traits des personnages sont rigides. Quant à l’intrigue, son rythme manque d’entrain et la magie n’est jamais féérique. En bref, le virage vers le 3D de Goro Miyazaki, fils du maître de l’animation, n’était pas le meilleur choix à faire. “Aya et la sorcière” tire sa qualité dans le script adapté du roman de Diana Wynne Jones mais se perd dans sa mise en scène.

5/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s