Reminiscence

Reminiscence

Réalisé par : Lisa Joy
Date de sortie : 25 août 2021

La critique Cinéphiles 44 :
La réminiscence est le retour à l’esprit d’un souvenir non identifié comme tel. Dans le film de Lisa Joy, le personnage de Hugh Jackman a mis au point une machine capable de voyager dans les souvenirs. Alors que Miami a été submergée par les flots, les clients profitent de cette machine pour se replonger dans leurs plus beaux souvenirs. Un soir, une femme y recourt pour retrouver ses clés. Notre protagoniste en tombe éperdument amoureux. S’ensuit alors une intrigue à tiroirs sur fond de drogue et de meurtres. En allant voir “Reminiscence” de la créatrice de la série “Westworld”, nous nous attendions à une dystopie brillamment mise en scène et une intrigue à couper le souffle. Il n’en est rien. Son premier film sur grand écran est esthétiquement moche et le fil conducteur est mécanique et pauvre. Nous nous attendions à un grand film sur la mémoire, c’est un fait une romance tourmentée dans un pseudo futur proche. Dommage.

3/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s