Mourir peut attendre

Mourir peut attendre

Réalisé par : Cary Joji Fukunaga
Date de sortie : 6 octobre 2021

La critique Cinéphiles 44 :
“Mourir peut attendre” est le vingt-cinquième épisode de “James Bond”. Daniel Craig y incarne l’agent 007 pour la cinquième et dernière fois. Sam Mendes n’est plus aux commandes et malheureusement, cela se voit. Le réalisateur Cary Joji Fukunaga débutait pourtant bien son intrigue dans les rues de Matera en Italie. Madeleine et James Bond vivent une vie paisible jusqu’au moment où il se recueille sur la tombe de Vesper Lynd, son premier amour. Les scènes d’action sont alors à la fois élégantes et sensationnelles. Mais au fur et à mesure que l’intrigue se développe, notamment sur une île entre le Japon et la Russie, l’action n’est qu’action et l’épisode donne le goût amer d’un “Mission : Impossible”. Le comédien semble d’ailleurs avoir déjà pris sa retraite de l’agent et même le scénario l’exclut avec une nouvelle agent 007. Seule l’intrigue concernant le passé de Safin et Madeleine Swann semble tenir le fil, bien qu’on soit dans une consistance très faible. Très attendu par ses nombreux reports, “Mourir peut attendre” n’est pas à la hauteur de nos attentes et aurait pu durer bien moins que 2h43.

6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s