Oray

Oray

Réalisé par : Mehmet Akif Büyükatalay
Date de sortie : 27 octobre 2021

La critique Cinéphiles 44 :
Doit-on choisir entre l’amour et sa foi ? C’est ce qu’essaye de nous montrer Mehmet Akif Büyükatalay avec le personnage d’Oray, un allemand d’origine turque dont la religion est l’Islam. Mais un jour, il prononce trois fois le mot talâq à sa femme, ce qui dans la loi islamique, signifie la répudiation. Un acte non reconnu en France par lequel l’un des époux décide unilatéralement de rompre le mariage qui les lie. L’imam du quartier va alors lui imposer de quitter sa femme pendant trois mois pour réfléchir. C’est en déménageant à Cologne, que le nouvel imam, beaucoup plus rigoriste de la loi islamique, lui intime de divorcer. “Oray” est un long-métrage sur le dilemme de la loi morale et religieuse. Sans être militant d’un bord ou de l’autre, le drame s’impose comme une présentation objective du rapport à la relation musulmane et des choix qui en découlent. Une œuvre intéressante qui souffre malheureusement d’un rythme un peu trop linéaire.

6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s