En attendant Bojangles

En attendant Bojangles

Réalisé par : Regis Roinsard
Date de sortie : 5 janvier 2022

La critique Cinéphiles 44 :
Et si le bonheur pouvait rendre fou ? En adaptant le livre de d’Olivier Bourdeaut, Regis Roinsard offre des rôles singuliers et sans complexes à Virginie Efira et Romain Duris. Depuis que leurs regards se sont croisés lors d’un cocktail, les deux âmes fusionnelles ne se sont plus quittées. La danse, l’alcool et les fêtes illuminent leur amour indestructible, quitte à se moquer de tout ce qui ne les intéressent pas. Ensemble, ils mettront au monde Gary, ravi de voir ses parents s’aimer autant. Mais peut-on vivre sans se soucier du reste ? Sans attache au reste du monde, l’une perdra la tête tandis que l’autre devra faire office de béquille ancrée dans la réalité. Quoique parfois un peu long, Efira et Duris nous émerveillent et nous font danser jusqu’à l’épuisement insensé. “En attendant Bojangles” part si loin qu’on ne pourra ressentir que de la peine envers Gary, le petit être resté les pieds sur terre.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s