Super-héros malgré lui

Super-héros malgré lui

Réalisé par : Philippe Lacheau
Date de sortie : 2 février 2022

La critique Cinéphiles 44 :
Après les “Babysitting”, les “Alibi.com” et “Nicky Larson”, Philippe Lacheau nous présente “Super-héros malgré lui”. Interprétant un comédien en galère, son personnage décroche enfin le rôle de sa vie : un super-héros. Mais alors qu’il frôle la mort lors d’un accident de voiture, la victime se réveille avec une perte de mémoire dans son costume de justicier. Persuadé d’être le personnage de son film, il s’engage dans une mission périlleuse… L’idée du scénario est plutôt bien ficelée, reste crédible et nous offre de belles séquences d’autodérisions et d’hommages aux films des studios Marvel ou DC. Malheureusement, et c’est une habitude chez Lacheau, le film se perd dans des blagues graveleuses et de parodies excessives. Les rires vont alors, comme nous nous en doutions, se transformer en gênance.

6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s