La colère d’un homme patient

La colère d’un homme patient

Réalisé par : Raúl Arévalo
Date de sortie : 26 avril 2017

La Critique de Cinéphiles 44 :
Il aura fallu huit années au comédien Raúl Arévalo pour préparer et réaliser son premier film. Tourné en 16mm, La colère d’un homme patient gagnera 4 Goya après avoir été nommé dans 11 catégories de cette compétition équivalente aux César en France et aura séduit la presse et le public au Festival international du film policier de Beaune. Le polar suit avec lenteur, mais rigueur, un inconnu revenu venger la mort d’un être aimé. Le discret homme va notamment séduire une barwomen de quartier avec pour objectif de faire souffrir son mari qui sera bientôt libéré de prison suite au braquage d’une bijouterie. Va s’en suivre un parcours violant et froid qui ne s’appuie jamais sur la psychologie des personnages. Raúl Arévalo met une distance flagrante entre ses personnages et nous et cela nous désole car la mise en scène et la photographie des années 70 et le jeu d’Antonio de la Torre avait tout pour nous marquer.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s