Charade

Charade

Réalisé par : Stanley Donen
 Date de sortie : 1963
 Date de reprise : 25 avril 2018 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Audrey Hepburn est une icône des années cinquante. Vacances Romaines, Drôle de Frimousse ou Diamants sur Canapé ont vraiment aidé à sa popularité. Juste avant le tournage de My Fair Lady, Hepburn a partagé l’affiche avec le grand Cary Grant qu’on a pu voir dans Seuls les anges ont des ailes, La Dame du Vendredi, Les Enchaînées, La Main au Collet, Elle et Lui, La Mort aux Trousses…on en passe. Deux figures d’Hollywood pour un grand cinéaste. C’est à Stanley Donen que nous devons Un jour à New York ou Chantons sous la pluie. Avec des titres pareils, on a de quoi tourner de la tête et aller voir Charade sans lire le résumé. Pourtant ce qui est drôle, c’est que Charade a longtemps été considéré comme un chef d’œuvre d’Alfred Hitchcock, lui qui ne l’a pas tourné. En effet, Charade est un film policier à la manière hitchcockienne, qui tourne autour d’une belle américaine qui apprend le meurtre de son mari. Elle va ensuite être poursuivie par d’étranges personnages qui cherchent le magot caché par la victime et dont elle ignore tout. A la fois drôle et léger, Charade est pourtant complexe et incroyablement bien écrit. Le film réserve des retournements de situations inattendues et une belle histoire d’amour. Un classique des années soixante.

10/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s