Un couteau dans le cœur

Un couteau dans le cœur

Réalisé par : Yann Gonzalez
Date de sortie : 27 juin 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Certains diront que « Un couteau dans le cœur » n’a ni queue ni tête, d’autres confirmeront cette idée instaurée par le film de sperme et d’eau fraîche. Petite pastiche au Festival de Cannes 2018, Vanessa Paradis est une productrice de films porno gay à la fin des années soixante-dix. Les étalons et les garçons de tout style défilent derrière la caméra de son réalisateur interprété par Nicolas Maury actuellement dans la série télévisée « Dix pour cent ». A mi-chemin entre Bertrand Mandico, d’ailleurs présent dans le film, Nicolas Winding Refn et John Carpenter, le dernier film de Yann Gonzalez est un film d’horreur sur fond d’érotisme parodié. Ce film aux couleurs, musiques, décors et costumes vintages est aussi une fable poétique inclassable entre fantasme abjecte et blague sensuelle. Car entre chaque production, un tueur masqué équipé d’un énorme godemiché noir rôde et inflige de terribles douleurs à ses victimes homosexuelles. Vanessa est lumineuse et ses collègues sont fantaisistes. « Un couteau dans le cœur », on accroche ou on n’accroche pas mais une chose est certaine il ne vous laissera pas indemne.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s