[EN DIRECT] Cannes 2018

[EN DIRECT] Cannes 2018

Vivez sur cette page actualisée quotidiennement, le 71ème Festival de Cannes du 8 au 19 mai 2018. Critiques, actualités et coulisses, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Cannes 2018 sans avoir osé le demander se trouve ici!

[DERNIÈRE MISE A JOUR : 15/07/2018]

Liens utiles

Facebook de Cinéphiles 44
Twitter de Cinéphiles 44

Site Internet du Festival de Cannes
Facebook du Festival de Cannes
Twitter du Festival de Cannes

Site Internet de la Semaine de la Critique
Facebook de la Semaine de la Critique
Twitter de la Semaine de la Critique

Site Internet de la Quinzaine des Réalisateurs
Facebook de la Quinzaine des Réalisateurs
Twitter de la Quinzaine des Réalisateurs

Site Internet de l'ACID
Facebook de l'ACID
Twitter de l'ACID
Hashtags à utiliser :
#Cannes2018 #Cannes71
#CannesClassics
#SDLC2018
#Quinzaine50 #Quinzaine2018
#ACIDCannes2018 #ACID_Cannes

L’AFFICHE / LES PROGRAMMES

Dévoilée le 11 avril 2018, l’affiche officielle du Festival de Cannes représente Anna Karina et Jean-Paul Belmondo qui s’embrassent dans Pierrot le fou. C’est ensuite la graphiste Flore Maquin qui a réalisé la mise en page.

Téléchargements des programmes :


LES FILMS ET COMPÉTITIONS

Cliquez sur les films en rouge pour lire les critiques de Cinéphiles 44

Cliquez sur l’icône  pour accéder à la fiche du film sur Allociné

Téléchargez le programme de la Sélection Officielle ici


Compétition Officielle

Cérémonies d’Ouverture ET DE CLÔTURE :

Le maître des cérémonies d’ouverture (8 mai) et de clôture (19 mai) sera Edouar Baer. Les cérémonies seront retransmises en clair et en direct sur Canal Plus.

FILMS EN COMPETITION

LE JURY

Présidente : Cate Blanchett
Jury : Chang Chen, Ava DuVernay, Robert Guédiguian, Khadja Nin, Léa Seydoux, Kristen Stewart, Denis Villeneuve et Andrey Zvyagintsev


Compétition Un Certain Regard

LE JURY

Président : Benicio del Toro
Jury : Annemarie Jacir, Kantemir Balagov, Virginie Ledoyen et Julie Huntsinger


Hors Compétition


Séances de Minuit


Séances Spéciales

  • Ten Years In Thailand (10 ans en Thaïlande), d’Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul (1h32) 
  • The State Against Mandela And The Othersde Nicolas Champeaux & Gilles Porte (1h45) (17/10/2018) 
  • O Grande Circo Místico  (Le Grand Cirque Mystique), de Carlo Diegues (1h34) (18/07/2018) 
  • Les Âmes Mortes, de Wang Bing (8h15) (24/10/2018) 
  • Libre / À Tous Vents, de Michel Toesca (1h40) (26/09/2018) 
  • La Traversée, de Romain Goupil et Daniel Cohn-Bendit (2h21) 
  • Le Pape François, un homme de parole, de Wim Wenders (1h36) (12/09/2018) 
  • Another day of life, de Damian Nenow et Raul De La Fuente (1h25) 
  • The man who killed Don Quixote, de Terry Gilliam, (19/05/2018) 

Cannes Classics / Ciné Plage

Alice Guy et Jane Fonda
  • Be Natural: The Untold Story of Alice Guy-Blaché (Soyez naturel : L’histoire inédite d’Alice Guy-Blaché) de Pamela B. Green (2018, 2h, États-Unis)
    Première femme réalisatrice, productrice et directrice de studio de l’histoire du cinéma, Alice Guy est le sujet d’un documentaire mené tambour battant telle une enquête visant à faire (re)connaître la cinéaste et son œuvre de par le monde.
    Une présentation de Wildwood Enterprises en association avec Artemis Rising. Produit par A Be Natural Production. En présence de la réalisatrice Pamela B. Green.
  • Jane Fonda in Five Acts de Susan Lacy (2018, 2h13, États-Unis) 
    La carrière cinématographique de Jane Fonda, sa place dans l’histoire du XXe siècle, sa relation aux hommes de sa vie.
    Une présentation de HBO Documentary Films. Produit par Pentimento Productions. En présence de Susan Lacy et de Jane Fonda.
Les 50 ans de 2001 : l’odyssée de l’espace
  • 2001: A Space Odyssey (2001 : l’odyssée de l’espace) de Stanley Kubrick (1968, 2h44, Royaume-Uni, États-Unis) 
    Une présentation de Warner Bros. Copie 70mm tirée à partir d’éléments du négatif original. Il s’agit d’une recréation photochimique fidèle qui n’a fait l’objet d’aucune retouche numérique, effet remasterisé ni modification de montage. Présenté par le réalisateur Christopher Nolan, le film sera projeté en salle Debussy, avec entracte de 15mn, dans l’exacte reproduction de l’expérience vécue par les spectateurs lors de la sortie du film au printemps 1968. En présence également de la fille de Stanley Kubrick, Katharina Kubrick, et de son coproducteur Jan Harlan.
Orson Welles
  • The Eyes of Orson Welles (Les Yeux d’Orson Welles) de Mark Cousins (2018, 1h55, Royaume-Uni) 
    Un voyage du critique et historien de cinéma Mark Cousins, auteur de Story of Film, dans l’univers pictural d’Orson Welles, ses dessins, peintures et œuvres de jeunesse, vus pour la première fois à l’écran, grâce à sa fille Beatrice Welles.
Centenaire Ingmar Bergman
  • Searching for Ingmar Bergman (À la recherche d’Ingmar Bergman) de Margarethe von Trotta (2018, 1h39, Allemagne, France) 
    La réalisatrice allemande Margarethe von Trotta, qu’Ingmar Bergman appréciait beaucoup, part sur les traces du cinéaste en même temps que celles de son propre passé et interroge la nouvelle génération à propos de la place laissée par le maître suédois.
  • Bergman — ett år, ett liv (Bergman – A Year in Life) de Jane Magnusson (2018, 1h56, Suède) 
    Bergman – A Year in Life retrace l’existence de Bergman pendant l’année 1957 au moment de la sortie des Fraises sauvages et du Septième Sceau. Par Jane Magnusson, déjà auteur en 2013 de Trespassing Bergman avec Martin Scorsese, Woody Allen, Francis Coppola, Wes Anderson.
  • Det sjunde inseglet (Le Septième Sceau / The Seventh Seal) d’Ingmar Bergman (1957, 1h36, Suède) 
    La rencontre d’un chevalier avec la Mort et une partie d’échecs qui fait légende… Le chef-d’œuvre le plus célèbre d’Ingmar Bergman et l’un des rôles les plus marquants de Max von Sydow.
Cinéma à la plage (séances plein air gratuites sur la Croisette à 21h30)
les AUTRES films de Cannes Classics
  • Battement de cœur (Beating Heart) d’Henri Decoin (1939, 1h37, France) 
  • Ladri di biciclette (Le Voleur de bicyclette / Bicycle Thieves) de Vittorio De Sica (1948, 1h29, Italie) 
  • Enamorada d’Emilio Fernández (1946, 1h39, Mexique) 
    Le film sera présenté par Martin Scorsese.
  • Tôkyô monogatari (Voyage à Tokyo / Tokyo Story) de Yasujiro Ozu (1953, 2h15, Japon) 
  • The Apartment (La Garçonnière) de Billy Wilder (1960, 2h05, États-Unis) 
  • Démanty noci (Les Diamants de la nuit / Diamonds of the Night) de Jan Němec (1964, 1h08, République tchèque) 
  • Voyna i mir. Film I. Andrei Bolkonsky (Guerre et paix. Film I. Andrei Bolkonsky / War and Peace. Film I. Andrei Bolkonsky) de Sergey Bondarchuk (1965, 2h27, Russie) 
  • La Religieuse (The Nun) de Jacques Rivette (1965, 2h15, France) 
  • Četri balti krekli (Quatre chemises blanches / Four White Shirts) de Rolands Kalnins (1967, 1h20, Lettonie)
  • La Hora de los hornos (L’Heure des brasiers / The Hour of the Furnaces) de Fernando Solanas (1968, 1h25, Argentine) 
  • João a faca e o rio (João et le couteau / João and the Knife) de George Sluizer (1971, 1h30, Pays-Bas)
  • Coup pour coup (Blow for Blow) de Marin Karmitz (1972, 1h30, France) 
  • Fad,jal (Grand-père, raconte-nous) de Safi Faye (1979, 1h52, Sénégal, France)
  • Cinq et la peau (Five and the Skin) de Pierre Rissient (1981, 1h35, France, Philippines) 
  • A Ilha dos Amores (L’Île des amours / The Island of Love) de Paulo Rocha (1982, 2h49, Portugal, Japon) 
  • Driving Miss Daisy (Miss Daisy et son chauffeur) de Bruce Beresford (1989, 1h40, États-Unis) 
  • Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (1990, 2h15, France) 
  • Hyènes (Hyenas) de Djibril Diop Mambéty (1992, 1h50, Sénégal, France, Suisse) 
    Précédé de : Lamb (La Lutte sénégalaise) de Paulin Soumanou Vieyra (1963, 18 min, Sénégal)

Cannes Court-Métrage

Ces films vont concourir pour la Palme d’or du court métrage 2018, décernée par Bertrand Bonello, Président du Jury, lors de la Cérémonie du Palmarès du 71e Festival de Cannes, le 19 mai 2018.

  • Oren GERNER : GABRIEL, France (15′) 
  • Raymund Ribay GUTIERREZ : JUDGEMENT, Philippines (15’) 
  • Celine HELD et Logan GEORGE : CAROLINE, États-Unis (12’) 
  • Saeed JAFARIAN : TARIKI (Ombre)Iran (14’) 
  • Marta PAJEK : III film d’animation, Pologne (12’) 
  • Masahiko SATO, Genki KAWAMURA, Yutaro SEKI, Masayuki TOYOTA, Kentaro HIRASE : DUALITY, Japon (14’) 
  • WEI Shujun : ON THE BORDER, Chine (15′) Mention Spéciale du Jury 
  • Charles WILLIAM : TOUTES CES CRÉATURES, Australie (13’) Palme d’Or du Court-Métrage 

LE JURY

Président : Bertrand Bonello
Jury : Valeska Grisebach, Khalil Joreige, Alanté Kavaïté et Ariane Labed

TALENTS ADAMI : Le Roi des Démons du Vent de Clémence Poésy (12′)


Sélection Ciné Fondation

La Sélection Cinéfondation a choisi cette année 17 films (14 fictions et 3 animations) parmi les 2426 qui ont été présentés par des écoles de cinéma du monde entier. Quatorze pays venus de quatre continents y seront représentés. Sur les 22 réalisateursde cette édition 12 sont des femmes. Le jury remettra les trois Prix de la Cinéfondation lors d’une cérémonie précédant la projection des films primés le jeudi 17 mai, salle Buñuel.

  • Dolfin megumi de Ori AHARON (Steve Tisch School of Film & Television, Tel Aviv University, Israël) (28′)
  • End of Season de Zhannat ALSHANOVA (The London Film School, Royaume-Uni) (23′)
  • Sailor’s delight de Louise AUBERTIN, Éloïse GIRARD, Marine MENEYROL, Jonas RITTER, Loucas RONGEART, Amandine THOMOUX (ESMA, France) (6′)
  • Inanimate de Lucia BULGHERONI (NFTS, Royaume-Uni) (8′) Troisième Prix
  • El verano del leon electrico de Diego CÉSPEDES (Universidad de Chile – ICEI, Chili) (22′) Premier Prix
  • Palm trees and power lines de Jamie DACK (NYU Tisch School of the Arts, États-Unis) (15′)
  • Dong wu xiong meng de DI Shen (Shanghai Theater Academy, Chine) (31′) Deuxième Prix Ex Aequo
  • Fragment de drame de Laura GARCIA (La Fémis, France) (24′)
  • Cinco minutos afuera de Constanza GATTI (Universidad del Cine (FUC), Argentine) (10′)
  • Los tiempos de Hector de Ariel GUTIÉRREZ (CCC, Mexique) (29′)
  • Dots de Eryk LENARTOWICZ (AFTRS, Australie) (23′)
  • Inny de Marta MAGNUSKA (PWSFTviT, Pologne) (5′)
  • Albastru si rosu, in proportii egale de Georgiana MOLDOVEANU (UNATC I.L. CARAGIALE, Roumanie) (21′)
  • Cosi in terra de Pier Lorenzo PISANO (Centro Sperimentale di Cinematografia, Italie) (13′)
  • Kalendar de Igor POPLAUHIN (Moscow School of New Cinema, Russie) (28′) Deuxième Prix Ex Aequo
  • Mesle bache adam de Arian VAZIRDAFTARI (Tehran University of Dramatic Arts, Iran) (20′)
  • I am my own mother de Andrew ZOX (San Francisco State University, États-Unis) (23′)

LE JURY

Président : Bertrand Bonello


Rendez-vous avec…

Pendant Cannes 2018, quatre rencontres avec des artistes se dérouleront salle Buñuel en remplacement de la seule Leçon de cinéma. Quatre masterclass avec des réalisateurs et acteurs invités à partager leur travail et leur cinéphilie lors de rendez-vous destinés à tous les festivaliers. Au programme de cette année, un regard sur le cinéma anglais et américain.

  • Jeudi 10 mai à 16h : Ryan Coogler (animé par Elvis Mitchell, critique et journaliste américain)
  • Samedi 12 mai à 16h : Christopher Nolan (animé par Philippe Rouyer, historien et critique français)
  • Mercredi 16 mai à 16h : John Travolta (animé par Didier Allouch, journaliste et critique français)
  • Vendredi 18 mai à 16h : Gary Oldman (animé par Douglas Urbanski, producteur américain)

La Semaine de la Critique

Le Syndicat Français de la Critique de Cinéma et des Films de Télévision est l’organisateur de la Semaine de la Critique. Il compte aujourd’hui 244 membres (critiques, écrivains et journalistes) et a pour mission de resserrer les liens de confraternité entre ses membres, de défendre leurs intérêts moraux et matériels, d’assurer la liberté de la critique et de l’information, ainsi que la défense de la création cinématographique à travers différents événements.

Depuis 1962, date de sa création par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma, la Semaine de la Critique, section parallèle du Festival de Cannes, se consacre à la découverte des jeunes talents de la création cinématographique, en mettant à l’honneur leurs premiers et deuxièmes longs métrages.

Téléchargez le programme de la Semaine de la Critique ici

Longs Métrages en Compétition
Courts Métrages en Compétition
  • AMOR, AVENIDAS NOVAS de Duarte Coimbra (20′) 
  • EKTORAS MALO : I TELEFTEA MERA TIS CHRONIAS (HECTOR MALO – THE LAST DAY OF THE YEAR) de  Jacqueline Lentzou (23′) Prix découverte Leica Cine 
  • MO-BUM-SHI-MIN (EXEMPLARY CITIZEN) de Kim Cheol-Hwi (12′) 
  • PAULINE ASSERVIE de Charline Bourgeois-Tacquet (24′) 
  • LA PERSISTENTE de Camille Lugan (22′) 
  • RAPAZ (RAPACE) de Felipe Gálvez (13′) 
  • SCHÄCHER de Flurin Giger (29′) 
  • TIIKERI (THE TIGER) de Mikko Myllyahti (10′) 
  • UN JOUR DE MARIAGE d’Elias Belkeddar (15′) Prix Canal + 
  • YA NORMALNIY (NORMAL) de Michael Borodin (20′) 
Séances Spéciales
  • WILDLIFE de Paul Dano (1h44) (19/12/2018) – Film d’ouverture 
  • GUY d’Alex Lutz (1h41)(29/08/2018) – Film de clôture 
  • NOS BATAILLES de Guillaume Senez (1h38) (10/10/2018) – long-métrage 
  • SHÉHÉRAZADE de Jean-Bernard Marlin (1h46) – long-métrage 
  • LA CHUTE de Boris Labbé (14′) – court-métrage 
  • THIRD KIND de Yorgos Zois (32′) – court-métrage 
  • ULTRA PULPE de Bertrand Mandico (37′) – court-métrage 
Invitation au Festival International du Film de Morelia
  • AGUAS TRANQUILAS AGUAS PROFUNDAS de Miguel Labastida Gonzalez (19′)
  • LO QUE NO SE DICE BAJO EL SOL d’Eduardo Esquivel (15′)
  • TIERRA DE BRUJAS, MAR DE SIRENAS de Delia Luna Couturier (10′)
  • VUELVE A MÍ de Daniel Nájera Betancourt (20′)

LE JURY

Président :  Joachim Trier
Jury : 
Chloë Sevigny, Nahuel Pérez Biscayart, Eva Sangiorgi et  Augustin Trapenard.

Festival SCOPE : du 17 au 28 mai 2018

La Semaine de la Critique affirme son engagement envers le grand public en offrant à 10 000 spectateurs du monde entier le privilège de découvrir en première exclusivité les films de sa compétition courts métrages et pour la toute première fois ceux de sa compétition longs métrages, présentés lors de cette 57e édition de la Semaine de la Critique. Ces films, sous-titrés en français ou en anglais seront accessibles, libres d’accès, sur FestivalScope (www.festivalscope.com) du 17 au 28 mai, dès le lendemain de la cérémonie de remise de prix à Cannes.


La Quinzaine des Réalisateurs

Formellement la Quinzaine des Réalisateurs est la plus libre des sections cannoises. C’est-à-dire qu’en dehors de présenter au minimum des premières internationales sinon mondiales, ce qui est la moindre des choses pour une section importante à l’intérieur du plus grand festival du monde, elle n’est tenue par aucune obligation. Ses préoccupations sont de faire connaître de nouveaux talents, surprendre avec des aspects nouveaux et inconnus de talents reconnus, varier les plaisirs, en un mot, montrer ce qu’il y a de plus excitant dans le cinéma mondial et ce qui affleure de plus intéressant dans ses nouveaux courants.

Téléchargez le programme de la Quinzaine ici

Le carrosse d’or

Pour son 50e anniversaire et la 50e édition de la Quinzaine des Réalisateurs, la Société des réalisateurs de films est fière de saluer un cinéaste d’exception et une source d’inspiration intarissable, en remettant le Carrosse d’Or à Martin Scorsese. L’occasion d’une journée entièrement consacrée au cinéaste en sa présence, le mercredi 9 mai au Théâtre de la Croisette à 14h30 : projection de MEAN STREETS (révélé à la Quinzaine des Réalisateurs 1974) suivie d’une CONVERSATION avec Martin Scorsese. Puis REMISE DU PRIX pendant la cérémonie d’ouverture de la 50e Quinzaine des Réalisateurs.

LONGS MÉTRAGES DE LA QUINZAINE
  • Pájaros de verano (Les oiseaux de passage) de Ciro Guerra et Cristina Gallego (19/09/2018) (Ouverture) 
  • Amin de Philippe Faucon (03/10/2018) 
  • Climax de Gaspar Noé CICAE Art Cinema Award (19/09/2018) 
  • Carmen y Lola de Arantxa Echevarria 1er film 
  • Cómprame un revólver (By me a gun) de Julio Hernández Cordón 
  • Les Confins du monde de Guillaume Nicloux 
  • El motoarrebatador (The Snatch Thief) de Agustín Toscano 
  • Joueurs (Treat me like fire) de Marie Monge 1er film (04/07/2018) 
  • En Liberté de Pierre Salvadori (31/10/2018) Prix SACD 
  • Leave No Trace (My Abondonment) de Debra Granik (19/09/2018) 
  • Los Silencios de Beatriz Seigner (02/01/2019) 
  • Ming wang xing shi ke (The pluto moment) de Ming Zhang 
  • Mandy de Panos Cosmatos 
  • Mirai (Mirai ma petite sœur) de Mamoru Hosoda 
  • Le monde est à toi de Romain Gavras (22/08/2018) 
  • Petra de Jaime Rosales 
  • Teret – La Charge (The Load) de Ognjen Glavonic 
  • Weldi (Mon cher enfant) de Mohamed Ben Attia (21/11/2018) 
  • Samouni Road (La route des Samouni) de Stefano Savona (07/11/2018) 
  • Troppa grazia de Gianni Zanasi Label Europa Cinemas (Clotûre) 
COURTS MÉTRAGES DE LA QUINZAINE
  • Basses de Félix Imbert
  • Ce magnifique gâteau de Emma De Swaef et Marc Roels
  • La Chanson (The Song) de Typhaine Raffier
  • La lotta de Marco Bellocchio
  • Our Song to War de Juanita Onzaga
  • O órfão (The orphan) de Carolina Markowicz
  • La Nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel
  • Las cruces de Nicolas Boone
  • Skip Day de Patrick Bresnan & Ivette Lucas Prix Illy du Court Métrage
  • Le Sujet (The subject) de Patrick Bouchard

Compétition ACID

Dès 1993, les cinéastes ont décidé d’investir la vitrine professionnelle cannoise pour y montrer une section parallèle de longs métrages et convaincre de la place légitime de tous les films au sein du marché. Les films programmés à Cannes sont accompagnés par l’ACID et ses cinéastes dans les différentes étapes de la diffusion en salles : recherche de distributeur, promotion, programmation, accompagnement, travail sur les publics…

Téléchargez le programme détaillé de l’ACID ici

 

Compétition ACID
séances spéciaLes
ACID TRIP #2 PORTUGAL

Caméra d’Or

Le Jury désignera la meilleure première œuvre présentée en Sélection officielle, à la Semaine de la Critique ou à la Quinzaine des Réalisateurs

LE JURY
Présidente : Ursula Meier
Jury : Marie Amachoukeli, Iris Brey, Sylvain Fage, Jeanne Lapoirie, Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu


Rencontres Art et Essai de Cannes 2018

Le Festival de Cannes est réservé aux professionnels du cinéma. Les salles adhérentes à l’Association Française des Cinémas Art et Essai, soit un réseau de 1150 cinémas Art et Essai en France peuvent participer aux Rencontres Art et Essai de Cannes qui se déroule en amont de festival.

Téléchargez le programme des Rencontres AFACE ici

LE RENDEZ-VOUS DES EXPLOITANTS ART ET ESSAI : Pour la troisième année, un espace favorisant la convivialité et les échanges est dédié à l’accueil des adhérents de l’AFCAE et de nos partenaires, pendant toute la durée du Festival de Cannes. Cet espace dédié est situé au 3ème étage du 2 rue Bivouac Napoléon, en face du Palais des Festivals. Il sera ouvert du mercredi 9 mai au jeudi 17 mai, de 10h à 20h avec un petit déjeuner offert tous les matins. Boissons, café à volonté toute la journée. Le programme du Rendez-vous des Exploitants Art et Essai sera ponctué de rendez-vous, d’ateliers et de cocktails, avec de nombreux partenaires.


Les conseils de Cinéphiles 44

  • Badge d’accréditation : ne le perdez jamais ! C’est votre pass droit pour entrer au Palais, à l’ensemble des séances, aux soirées privées et cocktails…
  • Invitations : certaines séances demandent à être réservées sur le logiciel que tous les accrédités connaissent. Si vous avez obtenu une invitation mais que vous ne pouvez plus y aller, préférez le don de votre invitation plutôt que de la laisser se perdre. En effet, le logiciel verra que vous n’avez pas utilisé votre place et vous pénalisera pour les prochaines séances.
  • Je n’ai pas de badge : si vous avez osé vous rendre au festival sans accréditation (même le badge cinéphile) vous pouvez assister gratuitement aux séances organisées sur la plage en plein air, mendier pour obtenir une invitation (vous aurez beaucoup de concurrence) ou assister aux compétitions parallèles en achetant des places ou pass pour la Quinzaine des Réalisateur et la section ACID.
  • Je reste chez moi : sans accréditation, c’est sûrement le mieux à faire. A moins que vous fantasmez à l’idée de fondre dans un brouillard de monde. Néanmoins, sachez que Canal Plus diffuse en clair les cérémonies d’ouverture et de clôture. De nombreux cinémas diffusent la cérémonie d’ouverture suivie par le film d’ouverture ! Guêtez aussi la programmation, car de nombreux films en compétition, sortent le jour même dans les salles françaises. Enfin, la télévision célèbre le festival en diffusant des films palmés les années précédentes (Canal +, Arte…). Pour voir les stars, de nombreux lives sont organisés sur les réseaux sociaux.
  • Tenues vestimentaires : Lors des séances de gala (montée des marches au Palais aux séances du soir) les talons et tenues de soirée sont obligatoires pour les femmes et le costume est obligatoire pour les hommes. Messieurs, ne cherchez pas à être originaux, il faut respecter le traditionnel costume noir, chemise blanche et nœud papillon noir.
  • Lecture gratuite : de nombreux magazines de cinéma sont disponibles gratuitement dans le palais et dans toutes les langues
  • Temps d’attente : Il est fortement conseillé de ne pas se pointer au dernier moment pour voir un film. Globalement : se rendre au moins 30 minutes dans la file d’attente dédiée pour les badges Marché & Presse, 45 minutes pour les Professionnels et au moins 1h pour les badges Cinéphiles. Prévoir davantage pour les séances gala et la compétition Quinzaine des Réalisateurs qui est ouverte au public.
  • A quel moment voir un film ? Des séances sont programmées toute la journée donc il y en a pour tous les goûts. Sachez néanmoins qu’il y a tellement de cocktails et de fêtes la nuit que les premières séances du matin à 8h ne sont pas toujours complètes (vous vous doutez pourquoi), donc il est parfois bon de se lever plus tôt ! Aussi, faites le plein de séances en semaine, car le week-end (et jours fériés pour cette année) il y a encore plus de spectateurs.
  • Files d’attente : Prévoyez de la lecture, une batterie de secours et pourquoi pas un en-cas, car les attentes sont parfois très longues.
  • Le café : Nesspresso tient un étage entre deux escalators et offre le café. Pratique pour les petits budgets et pour tenir entre chaque séance.
  • Où discuter avec les stars ? Bien sûr vous pouvez attendre des heures près du tapis rouge pour tenter de voir un bout de robe de telle actrice et espérer un autographe. Certains vont même jusqu’à louer des escabeaux. Mais quel intérêt pour les accrédités ? L’entrée des artistes vous permet de rencontrer plus aisément les stars car l’accès est réservé aux accrédités. Elle se situe derrière le Palais, à droite des marches pour aller à la salle du Soixantième. Il est également très facile d’engager la discussion avec des équipes de films moins « luxueuses » aux sections parallèles (Semaine de la Critique, Quinzaine et ACID). On tombe aussi par hasard sur des peoples lors des différentes soirées privées (ou non).
  • Navette Nice-Cannes : Nombreux sont ceux qui prennent l’avion jusqu’à Nice. Je me suis fait avoir une fois avec la fameuse navette rapide 210 qui assure la liaison jusqu’à Cannes. Nous sommes tellement à la prendre qu’il faut parfois compter 1h30 avant d’avoir une place. De plus, celle-ci  est assez chère : Trajet simple 22€ | Aller-retour 33€. Préférez plutôt le bus 200 (Ligne Azur) situé à 5 minutes à pied de l’aéroport sur La Promenade. Certes vous ferez des arrêts dans tous les patelins, mais la durée me semble finalement la même et le coût est celui d’un simple ticket de bus, soit 1€50.

Les salles de projection

  • Le Grand Théâtre Lumière (accès par Marches Rouges) : films de la sélection officielle
  • Salle Debussy (accès par les marches Debussy, à droite du palais) : films de la sélection officielle à 8h30 + sélection Un Certain Regard
  • Salle Bunuel (accès Palais F+5) : sélection Cannes Classics + Cinéfondation
  • Salle du Soixantième (accès parvis du Riviera, derrière le Palais à gauche) : Films de la sélection officielle + séances spéciales + séances du lendemain + hommage
  • Salle Bazin (accès Palais F+3) : séances du lendemain Un Certain Regard + séances de presse
  • Le Cinéma de la Plage (accès libre, sur la Croisette, plage Macé) : projection plein air
  • Théâtre de la Croisette (50, La Croisette, entrée rue Amouretti) : séances de la Quinzaine
  • Cinéma Olympia (5 Rue de la Pompe) : séances de la Quinzaine, projections presse
  • Espace Miramar (35 rue Pasteur, entre le Carlton et le Martinez) : séances de La Semaine de la Critique
  • Cinéma Les Arcades (77 Rue Félix Faure) : séances ACID
  • Théâtre de la Licorne (25, Avenue Francis Tonner, Quartier Cannes la Bocca) : séances de La Semaine de la Critique, de la Quinzaine et ACID principalement pour les badges Cinéphiles
  • Le Cinéma le Raimu (Avenue de la Borde, Quartier Ranguin) : séances de La Semaine de la Critique, de la Quinzaine et ACID principalement pour les badges Cinéphiles
  • Le Studio 13 (23, Avenue Docteur Raymond Picaud) : séances de La Semaine de la Critique, de la Quinzaine et ACID principalement pour les badges Cinéphiles
  • Le Théâtre Alexandre III (19 Boulevard Alexandre III) : séances de La Semaine de la Critique, de la Quinzaine et ACID principalement pour les badges Cinéphiles
  • Cinéma de Valbonne : séances de La Semaine de la Critique

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Un panorama très détaillé et complet des différentes sections de Cannes et de l’environnement festival qui rappelle des bons souvenirs et promet pour cette sélection 2018 ! Compliments.

    J'aime

  2. Emmanuelle Bouquet dit :

    Coucou,
    J’ai beaucoup aimé cette édition 2018. Les films présentés étaient intéressants. De plus, il y a beaucoup de nouveaux visages, des réalisateurs très connus et d’autres qui font leur premier pas. Cela m’a permis de faire de belles découvertes !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s