Cassandro, the exotico !

Cassandro, the exotico !

Réalisé par : Marie Losier
Date de sortie : 5 décembre 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Maquillage sur le visage, huile sur le corps, costume coloré, acclamations au loin, tout le monde attend Cassandro, le roi des Exoticos. Au Mexique, Saúl Cassandro fait le succès des catcheurs drag queen. Caméra 16 millimètres à la main, la réalisatrice française Marie Losier dresse le portrait de celui qu’on surnomme le Libérace de la Lucha Libre. Tout n’a pas été simple pour ce bonhomme au cœur tendre. Rejeté depuis l’enfance et abusé sexuellement par des membres de sa famille, Cassandro a désormais plusieurs titres de champions du monde, 26 ans de carrière derrière lui et presque autant de fractures. « Cassandro, the exotico » montre qu’on peut faire du sport de brute épaisse et être glamour à la fois. En le suivant dans son quotidien, la réalisatrice saisie le spectateur par une sensibilité presque parentale. Entre admiration et empathie, « Cassandro, the exotico » est un manifeste pour le sport et l’art.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s