Midnight Sun

Midnight Sun

Réalisé par : Scott Speer
Date de sortie : 13 juin 2018

La critique Cinéphiles 44 :
« Midnight Sun » est une romance pour adolescents avec une morale bien connue qui démontre que l’on peut s’aimer, même si l’on est différent. Comme l’a prouvé « Nos étoiles contraires », Scott Speer a compris que la maladie séduisait aussi les jeunes et s’attaque alors à parler de l’allergie au soleil. Une belle jeune fille vit recluse avec sa mère à l’intérieur et ne sort jamais en plein jour, sous peine de développer un cancer. Bien entendu elle va tomber amoureuse d’un garçon qui n’est pas au courant de cette contrainte et à l’image de Cendrillon, elle va devoir courir vite avant que madame soleil pointe son nez. L’histoire tombe perpétuellement dans le pathos et le film donne surtout l’impression de se servir du fils de Schwarzenegger pour attirer quelques spectateurs. S’il est beau, le gamin n’a pas ce charisme cinématographique qui aurait pu au moins nous faire oublier son jeu quelconque. Finalement, cette dramaturgie cible une tranche d’âge et si vous n’en faites pas partie, nous vous conseillons de rester au soleil.

4/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s