Burning

Burning

Réalisé par : Lee Chang-Dong
Date de sortie : 29 août 2018

La critique Cinéphiles 44 :
« Burning » est un drame sur fond de thriller qui raconte le destin ambigu de trois personnages. Jongsu est un jeune livreur qui se fait interpeller dans la rue par Haemi une amie d’enfance dont il tombe amoureux. Celle-ci lui demande de garder son chat, que l’on ne verra jamais, le temps d’un voyage. A son retour Haemi lui présente Ben, un homme énigmatique et au passe-temps assez atypique. Une tension presque érotique et parfois intrusive rôde dans la mise en scène. Le cinéaste n’hésite pas à nous déconcerter lors d’une scène de sexe maladroite par exemple. Peu à peu, l’histoire s’impose comme une confrontation entre deux hommes pour une femme. Lee Chang-Dong  prend son temps à décrire ses actions lors de longs plans séquences qui pourraient en rebuter quelques-uns. Pourtant ce style inspire une atmosphère presque hypnotique et « Burning » devient une œuvre psychologique moralisante sur la passivité des gens.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s