Miraï, ma petite sœur

Miraï, ma petite sœur

Réalisé par : Mamoru Hosoda
Date de sortie : 26 décembre 2018

La critique Cinéphiles 44 :
La sortie de « Miraï, ma petite sœur » est l’un des grands événements de cette année pour le cinéma d’animation. Mamoru Hosoda a réalisé « La traversée du temps », « Les enfants loups » ou encore « Le Garçon et la Bête ». Nous ne sommes peut-être pas ici au chef d’œuvre du cinéma d’animation japonaise, mais il faut avouer que l’histoire de Kun est un apprentissage de la vie assez touchant. Le jeune garçon vient d’être grand frère et ce n’est plus lui qui monopolise l’attention de ses parents. Ces derniers font tout leur possible pour réorganiser leur vie autour de cet heureux événement. Etre parent n’est pas chose facile et les nombreux gloussements des parents dans la salle le confirmeront. Triste et jaloux de cette nouvelle venue qui se nomme Miraï, qui signifie l’avenir, le jeune garçon se réfugie dans son jardin où va s’ouvrir les portes de l’imaginaire. Celui-ci va partir à la rencontre de son futur mais aussi de ses ancêtres. « Miraï, ma petite sœur » est un conte fantastique pour mieux accepter la réalité. Entre hommage à nos aînés et acceptation de l’avenir, c’est une œuvre forte à apprécier en famille.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s