Hollow Man, l’homme sans ombre

Hollow Man, l’homme sans ombre

Réalisé par : Paul Verhoeven
Date de sortie : 20 septembre 2000

La critique Cinéphiles 44 :
Kevin Bacon joue un brillant scientifique qui vient de mettre au point une formule pour rendre invisible. Pour son test ultime, il tente l’expérience sur lui-même. Mais son équipe et lui ne parviennent pas à inverser le phénomène. Réalisé avec un budget de 95 millions de dollars, le film est une véritable prouesse dans sa première partie. Les effets spéciaux de décomposition de l’homme sont incroyables. Pourtant, une fois l’expérience réussie, enfin pour le spectateur, « Hollow Man, l’homme sans ombre » se dirige vers un thriller sans véritable enjeu. En effet, l’homme invisible profite d’abord de son don pour donner dans la perversion mais finit ensuite par jouer à cache-cache pour tuer ses collègues un par un. Ces derniers n’ont d’autre choix que de se lancer à sa recherche plutôt que de rétablir les choses. A l’image de la carrière de Paul Verhoeven qui alterne nanar et chef d’œuvre, « Hollow Man, l’homme sans ombre » est un film inégal.

6/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s