Vers la lumière

Vers la lumière

Réalisé par : Naomi Kawase
Date de sortie : 10 janvier 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Le cinéma est un art universel et à la portée de tous ? Ce n’était pas le cas avant l’arrivée du parlant. Aujourd’hui l’audio description permet aux malvoyants de vivre cette expérience du cinéma. « Vers la lumière » est en quelque sorte un film dédié à ceux qui ne voient pas. Misako est audio-descriptrice de films. Lors d’une projection, elle rencontre Masaya un photographe dont la vue se détériore irrémédiablement. Des sentiments forts vont lier cet homme qui perd la lumière et cette femme qui la poursuit. Présenté au Festival de Cannes 2017, l’idée de ce long-métrage est venue à Naomi Kawase lors des séances d’audio-description de son précédent film « Les Délices de Tokyo ». Si la romance manque véritablement de passion, la réalisatrice accorde une importance à la qualité de ses images. Ces dernières sont alors décrites pour ceux qui ne voient pas. La perception et les sens sont alors plus importants que l’histoire en elle-même. Un film d’une délicate poésie.

8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s