Diamantino

Diamantino

Réalisé par : Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt
Date de sortie : 28 novembre 2018

La critique Cinéphiles 44 :
« Diamantino » est un film culotté et hors du commun, qui prend à contrepied de nombreux clichés pour les remanier dans une œuvre pop et kitsch à souhait. « Diamantino » est un footballer adulé de tous. Lors de la Coupe du Monde, son génie s’envole dans ses visions hallucinantes. Il pleure et devient la risée des réseaux sociaux. La star déchue découvre alors la réalité d’un monde sans pitié, dont ses sœurs seraient l’exemple parfait. Entre deux manipulations génétiques de son corps, vous comprendrez en allant voir le film, il découvre aussi ce qu’est un réfugié. Il décide alors d’adopter un enfant pour lui offrir tout l’amour qui déborde en lui. Pas facile de résumer ce rêve chimérique qui part dans tous les sens. Le film emprunte tous les genres cinématographiques pour en faire un ovni coloré et attendrissant. C’est beau, c’est drôle, c’est triste, c’est naïf, c’est réfléchi, ça dénonce et ça rêve, c’est un nanar absolument divin.

10/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s