A la dérive

A la dérive

Réalisé par : Baltasar Kormákur
Date de sortie : 4 juillet 2018

La critique Cinéphiles 44 :
En plus d’être un film de survie, « A la dérive » est également un film d’amour. Après le passage dévastateur d’une tempête traversant le Pacifique, le bateau d’un jeune couple est à la dérive. Le personnage de Sam Clafin est blessé. Shailene Woodley qui joue Tami, va devoir se battre pour survivre en mer et sauver son cher et tendre. Pendant 41 jours, elle devra faire preuve de débrouillardise et de courage. Reconstituant le véritable accident survenu en 1983, le réalisateur de « Everest » tombe malheureusement dans la mièvrerie en nous imposant de nombreux flash-back sur la rencontre des deux protagonistes. Ensuite, la scène qui fera tout chavirer n’est pas assez surprenante. Nous attendions un beau spectacle. Heureusement, la dernière partie sauve un peu la mise avec une actrice qui tente de prouver ce qu’est le dépassement de soi.

5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s