Ma vie avec James Dean

Ma vie avec James Dean

Réalisé par : Dominique Choisy
Date de sortie : 23 janvier 2019

La critique Cinéphiles 44 :
On a l’impression d’être dans un film d’Eric Rohmer avec une pointe de douce extravagance de Jacques Demy et la stabilité loufoque d’Aki Kaurismäki. « Ma vie avec James Dean », nous balade dans la commune du Tréport, au Nord de la France en Normandie. Le jeune réalisateur Géraud Champreux y est venu présenter son premier long-métrage « Ma vie avec James Dean ». Mais par manque de communication et parce que la présidente du cinéma est absente, la salle ne fera qu’une spectatrice. Noyé dans l’alcool le temps d’une soirée, c’est le projectionniste qui le raccompagnera à son hôtel. Ce dernier aura clairement un coup de foudre pour le réalisateur. « Ma vie avec James Dean » entremêle plusieurs histoires de cœur dans cette petite ville qui semble inhabitée. Il y a la réceptionniste de l’hôtel, amoureuse des livres et bientôt de l’animateur de la ville voisine. Il y a la présidente de l’association folle amoureuse d’une autre femme qui ne s’assume pas. Et ce jeune migrant qui ère le jour et la nuit sans but ultime mais avec un sentiment de sécurité. Le cinéaste filme ses acteurs et sa ville avec passion. Toutes les rencontres et situations sont réalistes et un peu rêveuses. Même si elle aurait gagné à être plus courte, « Ma vie avec James Dean » est une parenthèse loufoque, touchante et sincère.

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s