Pupille

Pupille

Réalisé par : Jeanne Herry
Date de sortie : 5 décembre 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Un enfant pupille de l’état est un mineur placé sous la responsabilité de l’Etat. Après « Elle l’adore », Jeanne Herry s’attache à cette notion en présentant un bébé né sous X et nous fait découvrir tout son parcours et les étapes jusqu’à son adoption. Leila Muse est la mère biologique du petit Théo. Sans jugement, elle est accompagnée par Clotilde Mollet dans son rôle de recueillante et son devoir de discrétion. La sage-femme, les infirmières et auxiliaires ont tout fait pour que l’accouchement se déroule bien. Viennent alors les personnages de Sandrine Kiberlain et Olivia Côte qui, en tant que travailleuse sociale et assistante sociale, doivent trouver un foyer pour accueillir Théo. Gilles Lellouche est l’assistant familial idéal pour s’occuper de l’enfant tandis que Miou-Miou et les autres membres du Conseil de famille pour l’adoption rencontrent Elodie Bouchez, une audio-descriptive candidate à l’adoption. « Pupille » n’est pas un documentaire, mais un drame bouleversant et jamais tire-larmes réalisé avec la justesse poignante d’un sujet méconnu. En cette fin d’année 2018, Jeanne Herry a su rendre un hommage vibrant à plusieurs professions tout en déclarant sa flamme au bonheur.

10/10

3 commentaires Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s