J’veux du soleil

J’veux du soleil

Réalisé par : François Ruffin et Gilles Perret
Date de sortie : 3 avril 2019

La critique Cinéphiles 44 :
L’année dernière Gilles Perret suivait Jean-Luc Mélanchon dans sa campagne présidentielle. Cette année il suit François Ruffin, non pas dans une quête à un pouvoir, mais à la rencontre de femmes et d’hommes sur des ronds-points. Oui, « J’veux du soleil » va porter un regard sur le mouvement des Gilets Jaunes. De villages en villages, de ronds-points en ronds-points, le député de la Somme part interroger les manifestants et écoute leur ras-le-bol vis-à-vis du Gouvernement. Certes, ce film est un moyen pour Ruffin d’envoyer un signal fort aux partisans du mouvement, mais les interviewés ne parlent pas à sa place. Leur parole est libérée sans direction à prendre. Au vu du nombre de revendications des français depuis octobre 2018 et encore plus de six mois plus tard, « J’veux du soleil » ne peut pas être exclusif, mais il fait honneur au mouvement en tout s’offrant un lieu ouvert au débat ; le cinéma.

7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s