La femme au Gardénia

La femme au Gardénia

Réalisé par : Fritz Lang
Date de sortie : 1 octobre 1953

La critique Cinéphiles 44 :
« La femme au Gardénia » est un drame policier tourné très rapidement par Fritz Lang. Il n’en reste pas moins un film à l’intrigue bien ficelée et aux jeux prenants. Norah est une opératrice de téléphone qui se fait quitter par son fiancé par courrier. Par désespoir, elle accepte un rendez-vous à diner au Blue Gardénia avec Harry qui la confond avec sa colocataire. Après l’avoir saoulé à coup de cocktails, Harry emmène Norah à son appartement et tente d’abuser d’elle. Celle-ci le frappe avec un tisonnier avant de s’enfuir. Le lendemain, elle apprend qu’Harry a été assassiné et bien qu’elle ne s’en souvienne pas, elle est persuadée qu’elle est l’auteur du crime. « La femme au Gardiéna » va suivre la femme dans sa paranoïa. Fritz Lang s’amuse avec les codes du genre et rapproche des mises en scènes d’Alfred Hitchcock avec ses gros plans, ses ambiguïtés et différents indices laissés en route. Mêlant les tons légers et graves, « La femme au Gardiéna » est un charmant film noir.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s