Sorry to Bother You

Sorry to Bother You

Réalisé par : Boots Riley
Date de sortie : 30 janvier 2019

La critique Cinéphiles 44 :
« Sorry to Bother You » est une petite surprise en ce début d’année 2019. Le premier film du rappeur Boots Riley navigue dans le multi-genre pour offrir une satire audacieuse sur la société américaine. Cassius Green est un loseur sans boulot. Lorsqu’il décroche un boulot de vendeur en télémarketing il comprendra rapidement que c’est en imitant une voix de blanc qu’il pourra mieux vendre. A côté de ça, il se mobilise auprès de ses collègues pour défendre leurs droits d’employés exploités et payés à la commission. Même s’il s’éparpille un peu, le film bascule ensuite dans une parodie fantastico-pop indescriptible mais jouissive. La mise en scène est joyeusement barée et les comédiens se donnent entièrement à l’excessivité de leur personnage. Un ovni imprévisible.

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s