BrightBurn – L’enfant du mal

BrightBurn – L’enfant du mal

Réalisé par : David Yarovesky
Date de sortie : 26 juin 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Tori et Kyle ont trouvé un enfant dans les bois. Un heureux événement pour eux alors qu’ils ne pouvaient pas avoir d’enfant. Curieux de tout et épanouie, le jeune Brandon leur aura apporté beaucoup de bonheur. Mais à l’heure de la puberté, le garçon se met à agir bizarrement et vivre au gré de ses terribles pulsions. L’enfant capable de voler n’est pas sans rappeler l’histoire de Superman. Néanmoins, le scénario ne convainc absolument pas à cause d’une écriture brouillonne, une introduction qui a du mal à démarrer et un final bancal à souhait. 

2/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s