Phantom of the Paradise

Phantom of the Paradise

Réalisé par : Brian De Palma
Date de sortie : 25 février 1975
Date de reprise : 26 février 2014 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Winslow est un compositeur inconnu. Il tente désespérément de faire connaître l’opéra qu’il a composé. Il se présente alors à Swan, un producteur qui cherche de nouveaux talents pour l’inauguration du Paradise, le palais du rock qu’il veut lancer. Mais ce dernier l’envoie balader et lui vole sa partition avant de le faire enfermer pour trafic de drogue. Défiguré et ayant perdu sa voix, Winslow parvient à s’évader pour venir hanter le Paradise. Avec “Phantom of the Paradise”, Brian De Palma revisite “Le Fantôme de l’opéra” de Faust dans un drame musical baroque, rock’n’roll et déjanté tout en s’insérant dans le thriller et le film noir. La musique, les costumes, les décors, les ambiances, le talent des deux comédiens et les nombreuses références à la littérature ou au cinéma, font définitivement de “Phantom of the Paradise” un chef d’oeuvre diaboliquement culte.

10/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s