Outrages

Outrages

Réalisé par : Brian De Palma
Date de sortie : 10 janvier 1990

La critique Cinéphiles 44 :
Nous sommes en 1974 à San Francisco. Un jeune homme remarque une étudiante d’origine asiatique dans les transports en commun. Troublé par son visage, il se replonge quelques années en arrière, en pleine guerre du Vietnam. De Palma s’inspire d’un témoignage publié dans “The New Yorker” en 1969 pour réaliser “Outrages”. Ce film de guerre va dessiner et retranscrire les horreurs dont l’Amérique préfère taire, celles des violences gratuites, des viols collectifs et des meurtres inhumains. “Outrages” est difficile à regarder tellement la douleur n’est pas seulement physique mais surtout psychologique. A travers ces scènes, Brian De Palma dénonce l’armée américaine et sa venue sur les terres du Vietnam. Une vision universelle ou peut-être personnelle, mais qui ne laisse pas indemne.

7/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s