Le bûcher des vanités

Le bûcher des vanités

Réalisé par : Brian De Palma
Date de sortie : 13 mars 1991

La critique Cinéphiles 44 :
Si le livre “Le bûcher des vanités” s’est vendu à plus de deux millions d’exemplaires aux Etats-Unis, l’adaptation cinématographique de Brian De Palma fût un échec commercial, et ce malgré le prestigieux casting composé de Tom Hanks, Bruce Willis et Melanie Griffith. L’histoire nous invite dans le bourgeois Manhattan où un homme marié gagne des millions à la Bourse et possède un magnifique appartement. Un soir, une erreur d’aiguillage sur l’autoroute, le conduit avec sa maîtresse dans le Bronx. A la suite d’un fait divers, l’homme devient la proie des politiciens, des médias et de la justice qui ont besoin de redorer leur blason. “Le bûcher des vanités” est une comédie sur les riches et sur l’importance qu’ils prêtent à leur réputation. Brian De Palma critique ouvertement les politiques et autres élites tout en soulevant des notions de racisme. Malheureusement, nos acteurs ne semblent pas à l’aise dans leur rôle. Sont-ils justement la représentation de ce qu’ils jouent ? Un certain malaise plane sur l’ambiance générale et l’intrigue cafouille dans des monologues sans modestie n’évitant pas les caricatures. Brian De Palma est un cinéaste inégal, il nous passionne souvent et parfois il nous ennuie. “Le bûcher des vanités” n’échappe à la seconde hypothèse.

3/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s