Who’s that knocking at my door

Who’s that knocking at my door

Réalisé par : Martin Scorsese
Date de sortie : 1967

La critique Cinéphiles 44 :
Aussi connu sous le nom de “I Call First”, “Who’s that knocking at my door” est le tout premier long-métrage de Martin Scorsese, qu’il a réalisé de 1965 à 1967. Le film suit un jeune homme vivant de magouilles et qui rencontre une femme qu’il a aussitôt envie d’épouser. C’est en apprenant qu’elle a été violée par le passé qu’il la repousse, avant de revenir une nouvelle fois vers elle avec la maladroite phrase “Je te pardonne”. “Who’s that knocking at my door” est un film aux idées libres qui nous fait découvrir le milieu italo-américain de New York. La musique omniprésente est très rock’n’roll et dynamise une histoire parfois brouillonne où l’on peut se perdre. Un premier coup d’essai qu’il est intéressant de découvrir quelques années avant “Bertha Boxcar” et “Mean Streets”.

6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s