Kung-Fu Master

Kung-Fu Master

Réalisé par : Agnès Varda
Date de sortie : 9 mars 1988

La critique Cinéphiles 44 :
1987, Agnès Varda a déjà un lourd bagage derrière elle. Pourtant la cinéaste ne cesse d’innover en abordant des sujets brûlants. Le film porte le nom du jeu vidéo que Julien adore, “Kung-Fu Master”. C’est près de la borne d’arcade du bistrot que Mary-Jane le remarque et dont elle tombe amoureuse. Les deux tourtereaux vont s’aimer mais leurs familles chercheront à les séparer. Il faut dire que leur relation n’est pas des plus conventionnelle puisque Julien est un collégien de quatorze ans et Mary-Jane une mère de quarante ans. Alors qu’il aurait été très facile de rendre “Kung-Fu Master” polémique, Agnès Varda et Jane Birkin, à l’origine du scénario, rendent cette tragédie légère et tendre. Leur amour est en effet plus affectif que sexuel. Si Mathieu Demy, fils de Varda et Jacques Demy, joue avec la désinvolture nécessaire, c’est le personnage de Charlotte Gainbourg, fille de Birkin et Serge Gainsbourg, qui s’avère remarquable. L’actrice encore mineure, assiste avec une maturité discrète et convaincante, à la relation peu conventionnelle de sa mère et un enfant à peine plus jeune qu’elle.

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s