Le procès de l’herboriste

Le procès de l’herboriste

Réalisé par : Agnieszka Holland
Date de sortie : 30 juin 2021

La critique Cinéphiles 44 :
Agnieszka Holland nous invite dans la Tchécoslovaquie des années trente et quarante pour nous présenter Jan Mikolasek, un guérisseur indépendant qui consacrera sa vie à soigner les autres sans distinction d’origine ou de catégorie sociale. Accusé de charlatanisme, il devra prouver le bien-fondé de sa science lors de son procès. Réalisé comme un portrait intime, la réalisatrice polonaise décrit un homme traumatisé par la guerre qui s’est forgé une notoriété grâce à ses diagnostics des urines. Vivant une relation amoureuse avec un autre homme, il devra cacher sa part de lui dans son pays totalitaire. Si le rôle du médecin est formidablement porté par Ivan Trojan, le film souffre d’une mise en scène froide et extrêmement lente. Un an après “Dans l’ombre de Staline”, Agnieszka Holland réalise une œuvre instructive mais dénuée d’émotion.

5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s