Marcher sur l’eau

Marcher sur l’eau

Réalisé par : Aïssa Maïga
Date de sortie : 10 novembre 2021

La critique Cinéphiles 44 :
Tourné dans le nord du Niger entre 2018 et 2020, “Marcher sur l’eau” est un documentaire qui nous ouvre encore plus les yeux sur le réchauffement climatique. Chaque jour, les habitants du village de Tatiste parcourent des kilomètres pour puiser de l’eau dans les dernières ressources présentes sur les terres. Cette tâche empêche les enfants d’être assidus à l’école et force certains parents à quitter leur foyer pour chercher leur survie au-delà des frontières. Aïssa Maïga filme le combat de ces victimes de la sécheresse à supplier un forage pour avoir accès à l’eau. Il n’est pas question ici de nous sensibiliser à telle ou telle démarche scientifique ou politique, la réalisatrice filme les visages et les pieds asséchés en gros plans pour mieux percuter. Certes, ce procédé manipule le spectateur par l’attendrissement, mais que faut-il faire d’autre désormais pour faire réagir ?

7/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s