Bird

Bird

Réalisé par : Clint Eastwood
Date de sortie : 1 juin 1988

La critique Cinéphiles 44 :
Grand fan de jazz et fasciné par Charlie Parker après l’avoir vu en concert à Oakland en 1945, Clint Easwood a souhaité raconter sa vie dans le biopic “Bird”. Considéré comme un des jazzmens les plus influents de l’histoire du jazz, celui qu’on surnommait l’oiseau, était également dépendant aux opiacés depuis son adolescence et ses comportements de plus en plus instables le conduiront à un séjour de six mois en hôpital psychiatrique. Le film suit Charlie en alternant les deux périodes de sa vie avec Forest Whitaker dans celle adulte. Évitant l’ordre chronologique pour ne garder que les moments forts du génie, Eastwood oppose les douleurs autodestructrices d’un homme dans une mise en scène très sombre, aux moments joyeux d’un passionné par son art. Si “Bird” peut s’avérer profondément triste, c’est aussi une déclaration d’amour intime au jazz.

7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s