After Blue (Paradis sale)

After Blue (Paradis sale)

Réalisé par : Bertrand Mandico
Date de sortie : 16 février 2022

La critique Cinéphiles 44 :
Après les obscènes  “Garçons sauvages”, Bertrand Mandico revient avec une science-fiction psychédélique et sexuelle. “After Blue (Paradis sale)” est un western sur fond de “Dune” de Frank Herbert. Sur une planète sauvage, les hommes ont disparus. L’adolescente Roxy et sa mère sont bannies de leur communauté après avoir délivré une criminelle ensevelie sous les sables. Les voici désormais à arpenter leur planète étrange et tenter de survivre face aux dangers lesbiens qui les entourent. Dans une ambiance baroque parfois appréciable, Mandico en oubli la construction d’une histoire intéressante. Son paradis sale manque cruellement de matière autre que plastique.

3/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s