Yomeddine

Yomeddine

Réalisé par : Abu Bakr Shawky
 Date de sortie : Prochainement

La critique Cinéphiles 44 :
Yomeddine est un film sur un gueux et un orphelin. Dans le désert égyptien, Beshay est un lépreux qui porte encore les stigmates de sa maladie qui n’est plus contagieuse. Marié avec une mourante et gagnant sa vie à ramasser des déchets sur la montagne des ordures, il va être poussé par un gosse sans famille à se prendre en main et se mettre en route pour retrouver les siens. C’est une amitié touchante qui se crée entre les deux mal-aimés. Le voyage initiatique qu’ils entreprennent leur fait prendre conscience des valeurs humaines d’acceptation de soi. Mélange de « Freaks » et de « Elephant Man », le film offre une belle leçon de vie. Malheureusement nous regrettons la force des moments de tristesses qui nuisent totalement à l’optimisme général, notamment instauré à travers le personnage de l’enfant.

6/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s