Senses 3 et 4

Senses 3 et 4

Réalisé par : Ryusuke Hamaguchi
Date de sortie : 9 mai 2018

La critique Cinéphiles 44 :
« Senses 3 et 4 » est la suite de la première série cinéma qui est en réalité un long film de cinq heures et dix-sept minutes et découpé en plusieurs parties. Dans les épisodes 1 et 2, le réalisateur nous présentait quatre femmes japonaises dans leur quotidien. Les présentations étant désormais faites, la structure narrative opte pour un ton beaucoup plus grave. Jun, celle qui était en procédure de divorce, a disparu et serait enceinte. Aucune de ses amies ne sait où elle est. Le fils de Sakurako a mis une adolescente enceinte et son mari ne semble pas assumer le problème. Quant à l’infirmière Akari, elle a fait une erreur de diagnostic au travail et son étudiante ne l’a pas soulevé de peur de se faire disputer. Enfin, Fumi semble dépassée par la relation professionnelle de son mari avec la jeune écrivaine qu’il édite. Ryusuke Hamaguchi conserve le style épuré de sa mise en scène et dévoile davantage les émotions de ses protagonistes. La longue séquence finale de lecture publique laissait néanmoins espérer plus de révélations pour ouvrir un enjeu plus fort à la dernière partie. Il reste une heure, attendons de voir.

8/10

Lire la critique de Senses 1 & 2 ici
Lire la critique de Senses 5 ici

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s