Senses 5

Senses 5

Réalisé par : Ryusuke Hamaguchi
Date de sortie : 16 mai 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Nous voici à la dernière heure d’une chronique japonaise de cinq épisodes réalisés par un cinéaste à suivre. Alors que les épisodes 1 et 2 de « Senses » présentaient le portrait de quatre japonaises et que les deux suivants abordaient leurs conflits intérieurs, le cinquième épisode ouvre totalement leurs cœurs. Toute la retenue des épisodes précédents s’efface au profit d’aveux. Les personnages sont fatigués des non-dits et leurs langues se délient. Nous venons de partager le quotidien de quatre femmes normales qui comme chacun d’entre nous, ont un jardin secret. La force de Senses, c’est d’avoir pris son temps à décrire une société moderne qui doit suivre un chemin écrit d’avance puis d’avoir égratigné peu à peu les carapaces d’individus qui ont chacun envie de prendre une autre direction. L’homme et la femme sont des êtres sociaux et ont besoin des autres pour exister. Comme ces femmes nous avons besoin d’être écouté, de parler, de sentir, de goûter et de toucher à la vie. Pour y arriver nous devons ressentir des émotions, être en colère, faire des choix et des erreurs quitte à décevoir. Nous devrons alors faire le point, réagir, pardonner ou faire confiance et se faire confiance. Voici l’esprit de « Senses » une œuvre qui marquera son temps et que l’on retrouvera peut-être un jour tellement les portes sont restées ouvertes.

9/10

Lire la critique de Senses 1 & 2 ici
Lire la critique de Senses 3 & 4 ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s