Mon légionnaire

Mon légionnaire

Réalisé par : Rachel Lang
Date de sortie : 6 octobre 2021

La critique Cinéphiles 44 :
Réserviste pendant deux ans, la réalisatrice Rachel Lang entretient un rapport familier avec l’armée. Loin d’être un film de guerre, son long-métrage aborde la Légion Étrangère sous un regard intime. Nous suivons les doutes du personnage de Louis Garrel, fraîchement diplômé de l’académie militaire pour commander un groupe du deuxième régiment de parachutistes à Calvi en Corse. Sous ses ordres, plusieurs personnalités doivent vivre ensemble, comme Vlad, un Ukrainien, interprété par Aleksandr Kuznetsov . En parallèle, les femmes de militaires doivent faire bonne figure et se mélanger au club des épouses tout en acceptant les absences de leurs maris. Avocate de métier, le personnage de Camille Cottin a du mal à accepter ces obligations, tandis que celui d’Ina Marija Bartaité essaye de s’intégrer dans le pays français. Le quatuor joue avec une telle justesse qu’ils livrent une prestation quasi-documentaire à l’intrigue. “Mon légionnaire” est un long-métrage silencieux qui avance au gré de  l’attente des opérations militaires. Ce rythme réaliste impose une aura fragile et encore plus intime à une intrigue bien plus terre à terre que celle de “The Singing Club” sorti l’année dernière et qui traite du même sujet.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s