Belle

Belle

Réalisé par : Mamoru Hosoda
Date de sortie : 29 décembre 2021

La critique Cinéphiles 44 :
Après les très jolis “La traversée du temps”, “Le garçon et la bête” et “Miraï, ma petite soeur” pour ne citer qu’eux, le réalisateur japonais Mamoru Hosoda revient avec un nouveau film d’animation qui revisite le conte de “La belle et la bête” à l’heure du numérique. La jeune Suzu Naito vit dans le Japon moderne et s’est créé une identité numérique dans le monde virtuel U. Réservée dans la vraie vie, c’est une icône musicale suivie par plus de cinq milliards de followers dans U. Lors d’un de ses concerts, une créature violente surgit et les protecteurs du monde virtuel cherchent à la chasser. Attirée, Belle cherchera à venir en aide à la Bête. Si les scènes de Suzu respirent l’authenticité, celles dévolues au monde numérique s’enlisent dans un excès d’effets numériques qui nuisent à la bonne compréhension de l’intrigue. Ainsi, “Belle” n’est pas un film pour les enfants qui pourront décrocher face à un univers complexe, les plus grands eux, resteront perplexes.

6/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s