Les Amours d’Anaïs

Les Amours d’Anaïs

Réalisé par : Charline Bourgeois-Tacquet
Date de sortie : 15 septembre 2021

La critique Cinéphiles 44 :
“Les amours d’Anaïs” est un premier long-métrage. Charline Bourgeois-Tacquet offre à Anaïs Demoustier un rôle avec son propre prénom et l’invite à vivre d’amour et de spontanéité. Sans jamais nous secouer, la comédienne ne s’arrête pourtant jamais de parler. D’abord à sa propriétaire qu’elle expédie en un rien de temps sans lui payer les deux mois de loyer de retard, puis à ses Airbnb coréens qui ne comprennent pas ses mots. La jeune femme libre se perd dans un premier temps dans les bras d’un homme rencontré au pied d’un immeuble en lui demandant de monter son vélo par l’ascenseur, puis dans les yeux d’une auteure connue, qui n’est autre que la femme du premier. La réalisatrice signe un Rohmer contemporain et décomplexé de tout a priori. Un film qui respire la joie, qui transpire la liberté et les plaisirs de la vie.

9/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s